Installer en bordure de Sèvre, en limite de la zone inondable, la maison est insérée dans la roche à flanc de falaise, elle profite d’une orientation idéale et s’élève sur deux niveaux. On accède depuis la zone de stationnement par un escalier métallique partant du jardin.

La façade principale présente un léger bris de façon à ce que toutes les pièces de vie profitent de l’ensoleillement maximum à toute heure de la journée et que la vue soit imprenable sur la Sèvre Nantaise. Afin de donner du rythme à l’ensemble, deux modules aux façades différentes et aux toits plats viennent s’encastrer dans le volume principal. La terrasse aux formes arrondies est suspendue dans le vide via une structure métallique galvanisé posé sur un pilotis et entouré de garde-corps sur mesure en acier thermo laquée.

Cette construction posé sur le rocher est réalisé sur la base d’un radier, les élévations sont en ossature bois pour les murs façade sud et en bloc « Thermibloc » (bloc en fibre de bois rempli de béton) pour les murs côté nord le long de la falaise. Les revêtements extérieurs sont en red cedar clear 2 sur les murs ossature bois : plein en façade principal et ajouré sur le pignon et sur le cube dominant le jardin. Un enduit blanc avec sous couche recouvre les murs construits en « Themibloc ».

Afin d’obtenir la labélisation BBC une attention très soignée a été apportés sur l’étanchéité a l’air, l’isolation est renforcée sur les murs et en toiture. Servant de contreventement, un mur de masse en béton bancher reçoit le pôle à pellet qui sert de chauffage unique. La ventilation se fait par une VMC double flux à haut rendement et la production d’eau chaude par un ballon thermodynamique.

Malgré la complexité technique, cette construction a été réalisée dans un délai de huit mois.