Le projet visait à créer un espace de vie plus grand avec une porte d’entrée, une liaison avec la cuisine, pour ouvrir sur le jardin et préserver la végétation existante.

L’extension, est constituée d’un assemblage de deux volumes, qui viennent s’insérer   dans le prolongement de la construction d’origine. Le premier conserve le caractère de l’habitation existante : volumétrie simple, toiture à deux pentes recouverte en ardoise naturelles. Il permet de faire la liaison entre le bâti existant et le second volume de forme contemporaine. Traité avec une toiture plate étanche en liner et des façades largement vitrées par des baies coulissantes aluminium, ce volume s’intègre parfaitement dans l’espace naturel.

L’extension de 67 m² est réalisée en ossature bois sapin du nord et est revêtue d’un bardage vertical à claire-voie en Douglas. Elle abrite en rez-de-chaussée une pièce de vie qui se prolonge sur l’extérieur par une terrasse en bois traités classe 4, sur pilotis. Le volume de liaison rattrape la hauteur du faîtage existant et a permis de créer une mezzanine originale avec un vide sur salon qui reçoit un filet de « catamaran » accessible.

Afin d’apporter la maximum de luminosité dans la pièce de vie, et d’ouvrir l’étage sur l’extérieur, une verrière a été intégrée à la toiture en ardoise.

L’isolation de l’ossature bois et des plafonds est assurée par une laine minérale, le chauffage principal est un poêle à bois et en complément des convecteurs électriques à inertie. Le revêtement de sol est en carrelage de dimension 60 x 60 pour le rez de chaussée et en parquet stratifié sur la mezzanine.

Nous avons réalisé les travaux de ce projet dans un délai de quatre mois ½ à partir du démarrage du chantier.